EDEIS selon Wikipedia

Edeis est née du partenariat entre la société Impact Holding de Jean-Luc Schnoebelen, homme d'affaires ayant fait fortune dans la revente de Ginger Groupe, et le fonds d'investissement Ciclad. Cette société est créée pour reprendre les actifs de SNC-Lavalin en France

En décembre 2016, Edeis reprend les activités d'ingénierie et d'opérations/maintenance à SNC-Lavalin, ainsi que la gestion de 19 aéroports : aéroports d’Angers, d'Annecy, d'Auxerre, de Bourges, de Chalon, de Cherbourg, de Dijon, du Havre, de Nîmes, de Reims, de Rouen, de Tarbes, de Toulouse Francazal, de Tours, de Troyes, de Vannes, ainsi qu'en outre-mer l'aéroport de Dzaoudzi-Pamandzi à Mayotte et l'aéroport de Grand-Case Espérance à Saint-Martin, et enfin à l'étranger l'aéroport de Castellón-Costa Azahar Edeis affirme alors vouloir porter le nombre d'aéroports en gestion de 19 à 40 en 5 ans, avec une préférence pour les petits aéroport régionaux7.

L'aéroport de Rouen a mis fin à la délégation de service public en mars 2017.

Edeis gère l'aérodrome d'Aix - Les Milles depuis janvier 2018. Fin janvier 2019, Edeis reprend la concession de l'aéroport d'Angers-Loire. En février 2019, Edeis se déclare intéressé par l'acquisition des parts des actionnaires chinois dans l'aéroport de Toulouse-Blagnac.

Le 1er janvier 2020, Edeis reprendra la concession de services pour la gestion et l’exploitation de l’Aéroport Dole-Jura pour une durée de 8 ans.

Source https://fr.wikipedia.org le 4 novembre 2019